ANNE DE BRETAGNE (La Plaine sur Mer)

ANNE DE BRETAGNE (La Plaine sur Mer)

Tél : 02 40 21 54 72

Date du repas : jeudi 11 avril 2019 – le midi
2 menu Signature 
2 apéritif
2 cafés
1 bouteille de Chassagne-Montrachet

1 bouteille d’Evian
Saint-Jacques en fines lamelles iodées de caviar “Baeri”, condiment rafraîchissants, jeunes poireaux et fenouillette, crème légère de haddock de M. David

Saumon fumé par nos soins et juste tiédi, bavaroise de mâche nantaise et coquillages de nos côte, coulis de cresson doucement acidulé

Sole sélectionnée par M. Patrick rôtie sur l’arête, grosse asperge de M. Poupard, jus de cuisson généreusement condimenté

Rouget de “petits bateaux”  cuisiné sur sa peau, carottes du chêne tors farcies de crevettes “bouquets” essence de “bouquauts” du pays de Retz

Sandrine ► Chicorée torréfiée en crémeux gourmand, poudre de malt toasté et douceur acidulée de calamondin, rafraîchi d’une glace à la cardamome verte

Pierre ► Le chocolat, macaron à l’estragon, crème brûlée au zan, sur un sablé croustillant au Xocopili

2 cafés

Total : 336 € au lieu de 491 € grâce au Passeport Gourmand

La note de Monsieur : 17/20

La note de Madame : 17/20 

Alors, ce repas ?
Un grand restaurant doublement étoilé en bord de mer que nous découvrons grâce au Passeport Gourmand.
L’apéritif est servi si on le souhaite dans un petit salon, une carte des amuse-bouche et apéritifs détaille les associations proposées :
Oursins de l’Atlantique (sabayon et langues tiédies, gelée de son eau déposée sur une royale iodée) 
ou
Asperges biologiques (feuilles à feuilles au praliné d’asperges et poutargues, mousse légère sur un tartare de crevettes “bouquets”, taboulé rafraîchissant, coriandre et quinoa),
ou
Huîtres Gillardeau  (Glacée en sorbet, Froide en gelée au chou-fleur, Tiédie en marinière, Chaude aux parfums de curry et cumin)
Et pour chacune de ces propositions, deux suggestions de boissons sont proposées :
Notamment pour l’huître, soit un whisky single malt Caol Ila Signatory “Very Cloudy” 2010 Ecosse, soit un Muscadet Sèvre et Maine. 
J’ai voulu tenter le whisky, je n’ai pas été déçue…Très tourbé et iodé, les 4 cl servis étaient bien suffisants. Monsieur s’est sagement contenté d’une coupe de Champagne extra-brut.

Comme il nous l’avait été précisé au téléphone, l’offre du Passeport Gourmand nous oblige à prendre le menu “Signature”, en cinq plats, à 155 €, le Grand Chelem quoi…
Les quatre premiers plats nous sont présentés sur carte en début de repas, ils sont tous à base de poisson ou de coquillages, ce n’est pas un problème pour nous, et il faut savoir que c’est la spécialité du chef. Nous avons par contre le choix entre trois desserts réalisés par le pâtissier :
Poire fumée au bois de hêtre, douceurs d’Orélys et de betterave gourmande à l’hibiscus, glace au “Fagus Silvatica”
ou 
Chicorée torréfiée en crémeux gourmand, poudre de malt toasté et douceur acidulée de calamondin, rafraîchi d’une glace à la cardamome verte
ou
Le chocolat, macaron à l’estragon, crème brûlée au zan, sur un sablé croustillant au Xocopili
Une fois le dessert choisi et le vin commandé, nous nous laissons porter par le rythme du repas, et nous apprécions d’autant plus notre table face à la mer qu’un voilier se détache de l’horizon.
Impossible de détailler tous les goûts, mais nous avons tous les deux apprécié de sortir de table sans avoir la sensation d’être lourds, malgré un dessert au chocolat. A noter qu’au moment de partir, on vous remet une jolie carte cartonnée dans une enveloppe avec l’ensemble du menu et le vin que vous avez choisi. Et merci à Mathieu Guibert, le Chef, de venir saluer ses clients pendant l’apéritif et au moment de partir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*