LE CAYOLA (Château d’Olonne)

LE CAYOLA (Château d’Olonne)

Tél : 02.51.22.01.01 – Fermé le dimanche soir et le lundi
Date du repas : mardi 8 mai 2018 – le midi
1 Bouteille de MarsannaySandrine et Pierre  ►  Langoustines, asperge verte, hollandaise revisitée
Sandrine ► Selle d’agneau et huîtres Gillardeau aux saveurs de l’ail des ours, pomme de terre et morillePierre ► Lotte rôtie pistaches, caviar daurenki “maison Pétrossian”jus de viande infusé à la fleur de capucine
Pré-dessert ► Baba au rhum et brunoise de fruits rouges
Le plateau de fromages fermiers

Sandrine ► L’illusion de la pomme aux saveurs de la vanille et du gingembrePierre ► Chocolat noir grand cru des Caraïbes “Maison Valrhona”, crème de framboises et sorbet poivron framboise2 cafésTotal : 211,00 €

La note de Monsieur : 17/20

La note de Madame : 18/20

On a aimé :
. Le cadre bien sûr, terrasse qui surplombe l’océan, les pieds dans l’eau, et le regard qui embrasse l’horizon…
La preuve en images :
. La patronne, et son amabilité non feinte, qui vous amène jusqu’à votre table “donc votre table est ici et je vous propose de profiter de la terrasse pour commencer ” > excellente idée, qui fait d’autant mieux apprécier le cocktail (Champagne, crème de melon, sirop de citron jaune) et ses nombreux amuse-bouche originaux
. Pour les amateurs, une belle carte de whiskys

. La salle, surtout celle dans laquelle nous avons été placés, face à la mer, sur une table de bonne taille, et placée à bonne distance des autres. Les places ont été ingénieusement disposées pour que nous ayons tous les deux vue sur la mer, et non vue l’un sur l’autre
. Le service, les jolis uniformes des jeunes filles, souriantes, présentes mais discrètes, attentives et désireuses de rendre service (l’une d’elle a spontanément proposé de nous prendre en photo quand elle a vu que j’utilisais mon portable), m’a accompagnée jusqu’aux toilettes (pourtant faciles à trouver), s’est excusée d’une petite tâche de vin rouge sur la table Bref :  pourboire INDISPENSABLE et mérité
. Les détails qui font la différence :  3 sortes de petits pains (nature, graines de lin, graine de sésame et pavot) excellents, à tartiner sans modération de beurre Bordier salé et repose sac à main pour Madame

. Le repas (on y arrive enfin) : deux menus saveur à 67 €, avec la mise en bouche, entrée, plat, plateau de fromages, pré-dessert (baba au rhum et brunoise de fruits rouges) et dessert. Le tout d’une qualité égale, impossible pour l’un de nous deux de dire ce qu’il a préféré, ou de trouver la moindre petite déception. De plus, nous avions un bon cadeau pour une flûte de Champagne, allègrement sirotée en même temps que le dessert. Si vous désirez un café, on vous propose de vous le servir en terrasse… Ben oui, surtout avec les mignardises (financier pistache, petite bouchée au chocolat et gâteau à la clémentine. Même les sucres sont en fête..

. Le prix raisonnable du Marsannay (43 €) et on nous prépare la bouteille à rapporter sans avoir besoin de le demander, bref tout est fait pour se sentir bien, même très bien… On peut prendre notre temps, le service n’est pas pressant et c’est très très agréable.
Ça peut s’améliorer :
. Des serviettes en tissu, jetables, dans les toilettes
. Un peu de salade verte avec le fromage (mais c’est vraiment pour pinailler…)
. Une carte des cafés
Restaurants Angers Vendée Les Sables d'Olonne Luxe Gastronomie Terrasse Etoile Michelin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*