LAIT THYM SEL

LAIT THYM SEL

Tél : 02.41.72.08.64
Ouvert le soir, sauf le lundi

Date du repas : samedi 15 décembre 2018 – le soir
Menus Dégustation en 7 plats – 50 € – eau plate et pétillante comprise
1 bouteille de Bourgogne Hautes-Cotes de Nuits
Mises en bouche

Navets Boule d’Or de la Chapelle Saint Sauveur, Maïs & Caviar de Harengs

Patate Douce de Longué-Jumelles, Fruit de la passion & Truite fumée

Saint Jacques de Normandie, Pistaches et Coings

Chapon des Landes, Pecorino & Champignons de Paris

Chartreuse & Pin

Yuzu & Poivre de Sichuan

Chocolat & Nougatine

Les mignardises, des croustillons à la pomme

Total : 158 €

La note de Monsieur : 17/20

La note de Madame : 17/20

Alors, ce repas ?
Enfin, nous avons pu manger dans ce restaurant, en réservant au mois de septembre… Avec une capacité d’environ 20 couverts, en étant fermé le midi, et en visant l’étoile Michelin rapidement, le lieu est très couru à Angers.
Un menu unique est proposé, en 7 plats, pour un prix de 50 €, eau comprise. Trois mises en bouche sont servies ainsi que des mignardises. Lors de la réservation, par mail, un mail de retour vous demande de signaler toute allergie ou régime particulier.
La salle du restaurant est chaleureuse, tables brutes en bois, des petits tabourets recouverts de fausse fourrure habillent les coins…
Le premier amuse-bouche arrive, présenté sur un épais galet, une dentelle de sarrasin, garnie d’une bouchée avocat et brochet de Loire. Rien à dire
Le second amuse-bouche arrive, une lamelle de pomme de terre roulée sur elle-même, avec un morceau de langue fumée, rehaussé d’une touche végétale de souci… sans souci…
Le troisième amuse-bouche suit, une farce de piquillos, chorizo, compotée d’oignon et œuf de caille heureusement présentée dans une coque panée, sur un lit de foin.
Je ne vais pas m’attarder sur chaque plat, mais les alliances de goûts, d’herbes aromatiques, de graines… étaient vraiment PARFAITS et je comprends mieux pourquoi il y a une si longue liste d’attente avant d’avoir une table.  Le prix de 50 € est tout à fait raisonnable, et la carte des vins est également à prix très doux (nous avons prix une bouteille qui n’était pas dans les moins chères). 
Une des particularités de ce repas, à part pour le plat de chapon, nous n’avons pas eu besoin de couteau, tout étant servi dans des bols en céramique, fabriqués à Bouchemaine.
En conclusion, un endroit qui s’inscrit vraiment dans la qualité, dans le local et le saisonnier, la carte change une à deux fois par semaine. Dommage que la salle soit si petite car les réservations font devoir être faites de plus en plus en amont, si l’étoile tombe du ciel.
Petite prise de vue rapide sur la cuisine, où le chef travaille seul comme un grand

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*