BISTRO LE 20 (Chaudefonds sur Layon)

BISTRO LE 20 (Chaudefonds sur Layon)

Tél 06.22.97.69.31

 

Date du repas : samedi 29 juin 2019 – le soir
2 menus à 32 €
1 bouteille de vin

Gaspacho tomate, moules de bouchot

Maquereaux grillés, poêlée de courgettes, sauce pesto

Congolais, fraise

 

Total : 86 €

La note de Monsieur : 12/20

La note de Madame : 11/20

Alors, ce repas ?
Superbe cadre, avec une allée majestueuse de cyprès, dans un domaine viticole avec une vue à couper le souffle, un vrai restaurant gastronomique serait le bienvenu ici, avec une équipe pro…
Pour ce dîner à 4, bien peu de satisfactions… Nous avons été installés sur la terrasse, vue  à couper le souffle sur le soleil couchant. 

Nous consultons la carte des vins (quelques lignes) et demandons au serveur s’il est possible d’avoir le menu car il nous parait difficile de commander le vin sans savoir ce que l’on mange. Réponse unique en son genre : “Ah ben je sais pas, c’est pas mon métier, moi je fais ça pour dépanner, en entrée c’est du gaspacho de tomates et des moules”. Heu oui mais à part ça ? On mange quoi ? Ah c’est menu unique ? bon ok mais ensuite, pour savoir si on prend du blanc ou du rouge ?” “Je sais pas, je vais demander au chef”…
On se regarde tous, pour le moins interloqués, la quinzaine de couverts de ce soir nécessitait-elle la présence d’un stagiaire-débutant-novice-apprenti en plus de l’autre serveuse ? j’en doute.
Bref, le serveur nous indique le plat suivant (du maquereau) et comme nous hésitons pour le vin, il nous conseille un vin de 2016 (le plus cher mais bon…) On se laisse guider. Quelques minutes plus tard, il revient et nous nous devinons déjà… “Je suis désolé il y a eu un mariage ce midi donc il ne reste plus de ce vin“… okkkkk
L’entrée arrive, des moules donc, sur un gaspacho plutôt amer…Puis le plat de maquereaux, bien cuits, généreux, mais avec un pesto outrancièrement salé. 
Au moment de la commande, j’ai précisé ne pas manger de fruits à coque, donc pas de congolais pour moi. Et heureuse surprise au dessert ! j’ai eu une excellente pannacotta à la fraise ! Et mes 3 acolytes ont apprécié leur congolais. Ouf !
Au moment de payer (dans la jolie salle) petit moment de flottement : nous avions compris que le menu était toujours à 20 €, alors qu’il s’avère que finalement ce n’est que le cas que le midi. On passe donc à 32 €. Et on trouve que douloureuse est le mot qu’il convient pour ce qu’on a mangé.
Maladresse de la patronne : “en plus vous avez eu une verrine à la betterave” “heu non” “mais si, en amuse-bouche” “ben non” “mais si“… jusqu’à ce que le serveur qui caressait amoureusement les cheveux de la patronne-cheffe intervienne ” heu non ils n’ont pas pris d’apéritif“.
Je n’épiloguerai pas sur la serveuse qui ne met pas la carte dans la bonne fente “votre carte ne marche pas, si vous êtes dans le coin, revenez me payer plus tard“.
Bref, une soirée comique (mais chère) à ne pas renouveler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*