TEATIME AU SHANGRI LA

TEATIME AU SHANGRI LA

 Le samedi 6 décembre 2014, dans l’après-midi, avenue d’Iéna…

 

014.PNG

Le salon de thé à proprement parler, “La Bauhinia” 

015.PNG

017.PNG

La coupole du Bauhinia 

040.png

On nous installe, on nous apporte un petit protège table en carton (sous le verre), mais le serveur arrose généreusement la table avec sa bouteille d’eau minérale

016.PNG

Le thé et le cappuccino arrivent 

018.PNG

Et les kilos suivent 
Les scones, à garnir de crème ou de confiture

019.PNG

Et le serviteur de la formule “Tea time”, avec ses trois étages de douceurs 

022.png

Rez-de-Chaussée 
Les sandwiches chauds (saumon, foie gras et chutney de dattes, concombre, tomates confites et Serrano)
1er étage : 
Ce qu’on appelle communément les gâteaux secs, enfin rien à voir avec les gâteaux du commerce
(madeleines, mini muffins, barquette au praliné, biscuits à la cannelle, cookies…)

021.png

Et dernier étage 

020.png

Une mousse de framboise sur un sablé 

023.png

Le sapin de Noël, tout en crème… 

024.png

025.png

L’exquis chamallow au citron et sucre pétillant en bouche 

026.png

Une déclinaison du marron en cage, avec une meringue creusée sur le dessus, et des morceaux de marrons glacés à l’intérieur

027.png

Un tout chocolat, très crémeux et avec un petit goût de cacao amer

028.png

Bon, vu le caractère exceptionnel de l’événement, j’en ai profité pour faire quelques photos par ci par là :
Pas très glamour normalement, mais ici deux femmes de ménage sont présentes pour les rendre irréprochables 

030.png

031.png

l’entrée des toilettes 

032.png

 Le sapin de l’entrée (décoré entre autres avec de vrais biscuits de Noël à la cannelle) 

034.png

L’escalier, très “Napoléon III”

035.png

037.png

Un sapin en chocolat du chef pâtissier, François Perret 

039.png

Pas de note pour ce tea time exceptionnel, nous n’avions jamais encore tenté cette expérience dans un palace…
Dès qu’on arrive dans l’entrée, nous sommes pris en main et amenés directement à la rotonde, tant mieux, c’est tellement grand…
On prend nos vestiaires, on nous propose une table. Bon nous avons choisi une table pas trop près du piano, heureusement car le son couvrait assez facilement toute conversation. Je ne suis pas sûre que vu la configuration des lieux, il soit judicieux de mettre une chanteuse en plus de l’accompagnement.
Sinon, nous avons eu droit au petit carton protège table (je ne savais pas que cela existait), Madame : on vous amène aussi un petit meuble pour poser votre sac à main, au lieu de le poser à même le sol, sur la moquette…
Les pâtisseries sont copieuses bien sûr, nous n’avons pas pu tout finir…Une mention spéciale pour :
– La framboise, dans laquelle on trouvait vraiment le côté fruité du fruit, et non pas un arôme
– Le chamallow citron
– Les scones avec leur crème très épaisse
– le cappuccino de Monsieur, avec là aussi 2 cm de crème épaisse
Notons que dès que le verre est vide, un serveur vient le remplir d’eau minérale, ainsi que ma tasse de thé qui est remplie sans avoir à le demander.
Concernant le prix, j’avais repéré cette formule à 70 € pour deux sur Internet, je me suis dit que soit, c’est un prix mais vu qu’on le fait très exceptionnellement on peut s’offrir ce caprice…, et au moment de passer commande, pas de formule à 70 € sur la carte mais : Tea for two : 90 €“.  Là j’ai été prise d’un fou rire nerveux…
En fait, le tea time de Noël auquel nous avons eu droit est  une variation du tea time “ordinaire” avec les scones en plus, des gâteaux faits juste pour cette période…
Bref, on a quand même commandé cette formule (sinon mon thé blanc seul était à 21 €) et on ne regrette pas. Mais une mise à jour du site Internet s’impose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*