LOIRE ET SENS (Juigné sur Loire)

LOIRE & SENS (Juigné sur Loire)

 Tél 02.41.66.45.54 – Fermé le lundi et le dimanche soir
Date du repas : samedi 1er juillet 2017 –  le soir

2 menus gourmands (39 €)

 

Amuse-bouche crème brûlée asperges

IMG_8033

Sandrine  Le velouté froid de petits pois, royale de foie gras, jaune d’œuf vinaigré

IMG_8034

Pierre ►Les langoustines rôties sur lit de kasha, chips de sarrasin, émulsion café

IMG_8036

Sandrine et Pierre  ► Le pavé de truite sauvage au beurre moussant, céleri boule, crémeux de citrons confits jus au cumbawa

IMG_8037

Trio de fromages de la Maison Bocahut, chutney de saison, mesclun de salade à l’huile de noix

IMG_8041

Sandrine et Pierre ►Le blanc manger cœur coulant aux fruits exotiques, kiwi poêlé minute au thym citron

IMG_8044

1 bouteille de Pessac-Léognan – Château Lafargue

Total : 99,00 €

La note de Monsieur : 12/20

La note de Madame : 12/20

 

On a aimé :

. Le vin

Ça peut s’améliorer :

Plutôt une déception pour les deux couples d’amis à qui nous voulions faire découvrir ce restaurant.

Tout d’abord, en réservant, j’avais bien précisé que nous voulions être placés près de la verrière.

En arrivant, j’ai vu qu’un groupe y était déjà installé. Je me suis tue, attendant des explications/excuses… On nous a installés dans une autre partie de la salle et là j’ai demandé pourquoi nous n’avions pas la verrière. Réponse : “ah ben y’a un groupe (ouais j’ai vu) et c’est pas possible. On a oublié de vous le dire lors de votre réservation par téléphone”.  Dommage, j’aurais choisi un restaurant à terrasse si j’avais su.

La salle n’était pas du tout séparée entre le groupe d’une quarantaine de personnes et le reste des convives. Même s’ils ont été aussi discrets que possible en rapport à leur nombre, c’est très bizarre de profiter des discours/chansons personnalisés.

Concernant le repas en lui même, pour 39 €, j’ai été satisfaite de mon velouté froid, mais Monsieur, ainsi qu’un invité, ont trouvé que les langoustines n’étaient vraiment pas assez présentes.

Les accras de morue et tatin de rillauds sont bien passés auprès des autres convives.

Pour le plat,  rien à dire sur la truite sauvage, plat copieux et bien équilibré. Le carré de veau a également été bien apprécié, déception pour la personne qui a pris les maquereaux et dont l’assaisonnement à l’orange conjugué à des navets amers a posé problème. Un convive s’est dévoué et après dégustation, a confirmé l’amertume des navets…

Au moment de la commande, j’ai bien demandé si le dessert (blanc-manger) n’était pas parsemé de fruits à coque et de les décrire (noix – noisettes – amandes – noix de coco…). “Pas de problème” m’a assuré la serveuse.

Je passe sur la salade verte qu’on m’a servie avec le fromage parsemée de noix… ok j’avais pas précisé que je ne mangeais pas de fruits à coque ni sur la salade ni sur les desserts… Par contre, le  joli blanc-manger est arrivé sur un magnifique socle de noisettes en morceaux… C’est mon voisin qui a été content de manger la fin de mon assiette…

Pour réparer tous ces désagréments, plus un temps d’attente un peu plus important que d’habitude, la bouteille nous a été proposée à moitié prix (21 € au lieu de 42 €)

C’était comment avant ?

. Diner en novembre 2016

. Diner en avril 2016

. Diner en juin 2015

 

essai-logo1

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*