LA DILIGENCE (Loiré)

LA DILIGENCE (Loiré)

Date du repas : vendredi 14 janvier 2022 – le soir

2 menus dégustation (94 € 2 entrées, 2 poissons, 2 viandes, fromage, 2 desserts)
2 cocktails maison
1 bouteille d’Evian
1 bouteille de Pic Saint Loup
2 cafés

Amuse-bouche
Raviole de langoustine, bisque de homard parfumée au saté

Foie gras de canard finement tranché, petits légumes croquants, bouillon de dashi et vermicelle de daikon (pas de photo)
Pavé d’esturgeon en croûte de chou rouge, risotto

Noix de Saint Jacques snackée sur la plancha, mousseline de panais, carottes rôties, tuile de nori, sauce à la citronnelle de Madagascar du jardin et lait de coco

Volaille fermière de Janzé farcie de tomates séchées et pousses d’épinards, croûte au poivre et champignons, purée de pommes de terre à l’huile de sésame, navets de couleur et sauce à la rhubarbe du jardin

(pas de photo)

Bœuf Anjou Maine, légumes croquants et bouillon
Plateau de fromages
Pomme  Honey Crunch de Loiré , cuite pendant 10 h dans un sirop aux épices, biscuit moelleux à l’eau de fleur d’oranger, crémeux à la cacahuète (haut de la photo)
Duo de chocolat et figue : crémeux chocolat bio Andoa 70% de cacao de Valrhona, sorbet à la figue du jardin, espuma de lait de feuille de figuier, coulis au romarin (bas de la photo)

TOTAL : 161,50 € au lieu de 255,94 € grâce au Passeport Gourmand

 

La note de Monsieur : 15/20

La note de Madame : 11/20

Alors, ce repas ?
Cet ancien relais de poste transformé en restaurant gastronomique, un peu au milieu de nulle part, est un établissement que nous fréquentons presque tous les hivers, grâce au Passeport Gourmand qui nous offre un menu pour un menu Dégustation acheté.
Les plats sont servis en portions “dégustation” tout à fait suffisantes. Cependant, certains plats n’étant pas à la carte ni au menu, même s’ils sont annoncés lors du service, il peut me manquer des éléments, comme pour le bœuf “Anjou Maine” dont j’ai oublié le nom du bouillon à tendance asiatique. J’ai également oublié de prendre la photo d’un plat.
Ce n’était décidément pas ma soirée, j’ai peu apprécié la plupart des plats. La fusion Asie et cuisine traditionnelle française  n’était pas réussie à mon goût , l’Asie doit être présente mais discrète et un bon foie gras ne s’accompagne pas forcément avec bonheur du meilleur bouillon asiatique.  Idem pour le bœuf, viande d’une indéniable qualité, mais qui ne s’accordait pas avec le bouillon encore présent.
Quelques bonnes idées quand même, comme la raviole de langoustine ou la volaille de Janzé. 
Bon point également pour le plateau de fromages, qui présentait des fromages locaux, mais aussi de la Bourgogne, de la Mayenne, de la Normandie….
Le dessert était léger, la figue très présente, et mon “intolérance” aux morceaux de fruits à coque avait bien été prise en compte.
Comme toujours, on a une VRAIE carte des cafés et des thés, avec de belles mignardises (guimauve au citron main de Bouddha, caramel au sésame et préparation onctueuse de mascarpone, compote de pommes…). Une façon de finir quand même agréablement le repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*