TEATIME AU GEORGE V

TEATIME AU GEORGE V

Le samedi 21 février 2015, sous la grisaille parisienne

020.PNG

021.PNG

L’entrée…

024.PNG

IMG_2610.png

Le salon de thé (qui peut aussi faire restaurant)

004.PNG

007.PNG

008.PNG

009.PNG

011.PNG

Le chariot des pâtisseries 

012.PNG

013.PNG

014.PNG

Les toilettes 

015.PNG

016.PNG

Le couloir qui mène aux toilettes 

017.PNG

 

Un nouveau teatime que nous avions envie d’essayer après l’expérience du Shangri la.
A la différence de ce dernier, le salon de thé est situé dans un endroit de passage, enfin très relatif quand même et du coup, on se sent moins enfermés (ou en cocon) qu’à la Bauhinia, nous avons préféré la Galerie car c’était vraiment plaisant de voir les clients passer dans un sens, dans l’autre, s’afficher…et nous avions aussi une vue sur la cour intérieure.
Les fauteuils, très confortables, sont équipés de coussins épais qui sont tapotés et replacés par les hôtesses dès que vous vous levez, pour aller aux toilettes par exemple…
Nous avions pris la formule à 50 € par personne. A ce prix, Pierre a eu le choix entre trois sortes de chocolats (à l’ancienne, à 70 % ou pimenté), servi avec une bouteille d’eau des Abatilles (pour mettre en valeur le goût du chocolat) et j’ai eu mon thé blanc resservi dans la théière quand celle-ci a été vide.
Sur la table, nous avons noté la présence de deux pots de confiture et un de miel, ainsi qu’un petit calepin avec un crayon de bois aux armes de Four Seasons.
Le serviteurs trois étages se composait comme suit :
– rez-de-chaussée : les sandwiches salés
– 1er étage : les mini pâtisseries
– 2e étage : les gâteaux
Pour les sandwiches, nous avons nettement préféré ceux du Shangri la. Plus raffinés, plus goûtés.
Au George V nous en avons eu au concombre, à la moutarde à l’ancienne / jambon, fromage, salade… Bref, rien à voir avec le foie gras / chutney de dattes par exemple.
Concernant les pâtisseries, je les ai trouvées bonnes, moins crémeuses donc moins lourdes qu’au Shangri la. Mais Pierre n’est pas de mon avis. et a été plutôt déçu des goûts d’une manière générale (à part pour le macaron). 
Pour le dernier étage, il m’a été proposé de remplacer mon brownie par une madeleine quand j’ai indiqué que je ne mangeais pas de noix.
J’ai donc eu une madeleine très moelleuse, et j’ai bien apprécié mon scone, à garnir avec de la crème ou la confiture en pot. Il y avait aussi un délicieux muffin à la myrtille et un carrot cake que j’ai laissé à Monsieur.

essai-logo1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*