OSE

OSE

Tél : 02.41.31.45.63
Date du repas : Samedi 22 février 2020 –  le soir
Amuse-bouche (pour 4 personnes)
Sandrine et Pierre ► Cromesqui d’escargots, sponge cake de betterave, émulsion de potimarron
Sandrine et Pierre ► Filet de lotte au lard fumé, sauce beurre rouge, poêlée de salsifis et ocas du Pérou
Sandrine et Pierre ► Baba à l’hibiscus, sirop à l’hibiscus, chantilly, litchee et sorbet kiwi d’Anjou
1 bouteille de Chinon

Total : 87€

La note de Monsieur : 14/20

La note de Madame : 13/20

 

Alors, ce repas ?
Un restaurant bien installé dans le paysage angevin, mais dans lequel  nous n’avions pas encore eu l’occasion d’aller, situé à 2 pas du château.
Service très souriant sans être obséquieux, un vestiaire est disponible : indispensable car les tables sont serrées. Le menu du soir propose entrée-plat-dessert pour 34 €, avec 4 choix pour chaque étape.
Les plats que nous avons pris étaient d’égale qualité, notons que le plat principal était particulièrement généreux en lotte et aussi  gros coup de cœur pour le dessert, à l’hibiscus et l’originale glace au kiwi. 
Le Chinon (38 €) était d’un excellent rapport qualité/prix. 
Les  aspects qui nous ont réellement gênés dans cette soirée (nous étions 4) n’étaient pas dans les assiettes mais plutôt dans la salle elle-même. Les tables sont particulièrement rapprochées, nous obligeant à nous tortiller pour nous asseoir sur la banquette, et à entendre les conversations des tables voisines. Au moment du dessert, nous avons pensé sentir des odeurs de cuisine, mais nous avons finalement réalisé qu’il s’agissait de l’odeur des plats de nos voisins de table. Un peu dommage, surtout qu’un arbre artificiel trône au milieu de la salle et serait parfait dans une remise…
Autre point noir, c’est justement la pénombre qui règne dans la salle, dommage, dommage, dommage, nos notes auraient été meilleures s’il n’y avait pas eu ces deux derniers aspects…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*